leds-eclairage.com

éclairage

un guide pour tout savoir, mieux comprendre ...

l'éclairage

La consommation des éclairages publics

La situation de l’éclairage public n’est pas simple : en effet, l’illumination des zones urbaines et rurale est un enjeu de nécessité publique, mais en parallèle, il est plus que temps de mener une politique d’économie à ce sujet, tout en préservant l’environnement.

 

Situation de l’éclairage public en France

 

L’éclairage public concerne tous les moyens d’illumination mis en œuvre au sein des espaces publics, en zone rurale ou urbaine. L’éclairage des voies et des zones communes répond à plusieurs objectifs : visibilité, sécurité, confort, esthétique. En France, les politiques d’éclairage sont prises en charge par les collectivités locales : investissement, achat, maintenance, assurances et bien entendu électricité nécessaire au bon fonctionnement du réseau d’éclairage public. Pour les communes, l’éclairage occupe généralement le second poste du budget, derrière le chauffage et l’éclairage des bâtiments.

 

L’éclairage public représente 23% de la facture globale d’énergie et 38% de la facture d’électricité. Voici quelques chiffres :

  • 9 000 000 points lumineux répartis dans tout le pays
  • 33 points lumineux par km de route éclairée
  • 9.3 euros par habitant et par an, en moyenne
  • 0.11 euros par Kwh
  • 3200 heures d’illumination chaque année
  • 12% de la consommation d’électricité en France
  • 45% des parcs de luminaires sont âgés de plus de 25 ans

 

Pourtant, 1 Français sur 5 estime que sa rue n’est pas suffisamment éclairée. Pour le citoyen, la clarté des espaces publics représente d’abord un aspect sécuritaire, surtout sur les routes départementales et communales. Il faut néanmoins savoir que pour répondre à la demande d’éclairage nocturne, les centrales thermiques nucléaires sont mises à contribution.

Vous pouvez consulter tous les chiffres liés à l'éclairage public ici: http://www.syndicat-eclairage.com/presentation/les-chiffres-clefs/

 

L’éclairage public, des économies nécessaires

 

De nombreuses collectivités ont pris conscience de la part trop importante du budget de l’éclairage public, ainsi que de l’impact de la pollution lumineuse telle que définie dans le Grenelle de l’environnement. Mais toute la difficulté du sujet est de réduire la facture sans laisser s’installer des conditions d’insécurité, voire une carence de la défense nationale.

 

L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), pour aider les communes dans leur volonté de réduire les coûts liés à l’éclairage, a mis au point un outil de pré-diagnostic (OPEPA). Cet outil, bien que gratuit, ne remplace cependant pas un diagnostic plus complet de leur besoin, utilisation et consommation. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette outil: http://opepa.ademe.fr/

 

L’Ademe offre ainsi aux communes des solutions de rénovations et d’économie. Généralement, les solutions retenues sont : extinction nocturne des points lumineux aux heures creuses, mise en place de sources de lumière alternatives, l’achat de matériel plus efficaces, l’installation de modules de gradation ou de bi-puissance etc. De plus, des indications de premier ordre peuvent aussi aider les communes à mieux éclairer les rues : ainsi, un bon éclairage permet de voir le sol et non l’ampoule brillante. Ni les automobilistes, ni les piétons ne doivent être éblouis.

 

Enfin, certains luminaires sont considérés aujourd’hui comme ayant un fort potentiel de nuisance : globes lumineux, lampes à vapeur de mercure. Tandis que d’autres, plus économes, telles que les LED, devraient être plus utilisées.

 

leds-eclairage.com © 2017

Nous contacter